mmoption

Votre projet immobilier neuf
Des conseils en réduction d'impôts
L'optimisation et la gestion de votre patrimoine

Immobilier neuf > Programme Loi Pinel > Les Jardins De Chateaubriand - Résidence Pinel à Chamalières 63

Les Jardins De Chateaubriand - Résidence Pinel à Chamalières 63

image-les-jardins-de-chateau-63

A proximité de Clermont Ferrand, située à Chamalières sur un lieu prestigieux et chargé d’histoire, « Les Jardins de Chateaubriand » se glissent subtilement entre bâtiments historiques et espaces boisés. Ainsi, plongée dans un îlot de tranquillité absolue et au cœur de la commune de Chamalières, la résidence bénéficie de tous les services de proximité. Imaginés dans un esprit de villas cossues, des petits îlots abritent de beaux logements spacieux dont la plupart possèdent une double orientation. Ouverts sur le parc, ils bénéficient tous d’un espace privatif extérieur : jardins clos, balcons ombragés ou généreuses terrasses.

Les couleurs d’une renaissance

À la croisée du passé, du présent et de l’avenir, au coeur d’un domaine centenaire hier encore préservé des évolutions de la société, nous avons voulu créer un lieu original où l’histoire, la nature, le design et les matériaux se mêlent dans un ballet architectural tout à fait exclusif. Fruit d’une réflexion approfondie sur l’avenir d’un espace à la fois  emblématique et riche de symboles, Les Jardins Chateaubriand donnent le “la“ à une renaissance attendue de longue date. Mariant avec intelligence et discrétion deux époques, deux architectures et deux modes de vie, cette création d’excellence vous plonge dans un univers où les couleurs se mêlent et changent au fil des saisons, pour former  un ensemble où l’harmonie et la sérénité sont les maîtres-mots. Quand l’histoire rencontre le temps présent, quand l’architecture tutoie la nature et quand l’unicité se transforme en prestige, chacun peut apprécier à sa juste valeur la majesté d’un site retrouvant ses lettres de noblesse.

Clermont-Ferrand, audacieuse terre de feu

Terre de feu d’où jaillit l’eau pure, dressée à 410m d’altitude sur un plateau fertile du Massif Central, Clermont-Ferrand s’impose comme la capitale économique et culturelle du centre de la France. Surplombée par la chaîne des Puys dont le fameux Puy-de-Dôme est sans doute le plus connu, la “belle endormie“ poursuit une profonde  métamorphose, sans pour autant renier son caractère terrien issu des volcans qui dessinèrent les contours de la ville il y a plus de 150 000 ans. Ses 282 675 habitants* continuent ainsi à profiter d’un héritage naturel et architectural majeur dont certains trésors sont classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Fière de ses racines, la cité de  Blaise Pascal et de Michelin est aujourd’hui le fer de lance économique de toute une région avec pas moins de 6 000 chercheurs. Véritable vivier de compétences et de culture, la ville s’offre pour l’occasion une nouvelle jeunesse, stimulée par les 40 000 étudiants qui fréquentent chaque année ses établissements d’enseignement.

Au carrefour des autoroutes nord-sud, de Paris à Barcelone, et est-ouest, de Lyon à Bordeaux, Clermont-Ferrand est plus que jamais synonyme de qualité de vie.

Déterminée et forte de ses nombreux atouts, elle n’attend plus que l’avènement de la ligne TGV à l’horizon 2020-2025.

Chamalières, rouge volcanique

Installée sur les coteaux ouest de Clermont-Ferrand, dans un majestueux décor naturel emprunté au parc régional des volcans d’Auvergne voisin, Chamalières est une élégante station thermale réputée à plus d’un titre. Exploitées depuis l’Antiquité, ses fabuleuses eaux de sources ont notamment doté la ville d’un prestigieux essor. Fleuron  du tourisme, l’activité thermale dont il subsiste un patrimoine architectural classé continue en effet de rythmer le quotidien de cette paisible cité réputée et recherchée pour son art-de-vivre préservé.

Ancien village de vignerons, jadis territoire religieux mais également fief de la papeterie, la quatrième commune du département a su valoriser la  moindre empreinte de son héritage. Pourvue d’un séduisant cachet, elle entretient soigneusement son cadre de vie et ne cesse de s’embellir. Du poumon commerçant de son centre historique à ses jardins raffinés en passant par ses différents points de vue, Chamalières cultive aujourd’hui encore un véritable esprit nature qui fait définitivement recette.

Élégance citadine

Pôle économique et culturel de premier plan, la ville a développé un important réseau d’activité tertiaire. Desservie par 4 lignes de bus du réseau T2C, dont l’une rejoint le centre de Clermont-Ferrand en quelques minutes, la commune se révèle aisément accessible. Sa gare SNCF, par ailleurs classée monument historique, s’avère  essentiellement dédiée au trafic régional. Moins de 10 km la séparent de l’aéroport de Clermont Auvergne et ses neuf destinations régulières. Un atout essentiel pour ceux qui sont appelés à voyager régulièrement. A 5 mn en voiture de la place de Jaude et 20 mn de l’emblématique Puy-de-Dôme, Chamalières revêt le visage épanoui d’une  commune aux accents bucoliques oscillant entre ville et nature.

Le prestige d’une adresse emblématique

Il est à Chamalières un lieu prestigieux chargé d’histoire niché au coeur du centre-ville : Le centre Riche-Lieu. Un domaine patrimonial à caractère religieux qui se découvre une nouvelle vocation et partage désormais ses droits avec un ensemble résidentiel d’exception. Subtilement glissée entre bâtiments historiques et espaces boisés, cette fabuleuse création bénéficie d’un emplacement unique au sein d’un écrin de verdure remarquable.

Plongée dans un îlot de tranquillité absolue, la résidence «Les Jardins Chateaubriand» s’insère dans un quartier particulièrement prisé pour sa qualité de vie. Le centre commerçant, les établissements scolaires et tous les services de proximité sont en effet accessibles à pied : une belle occasion pour ses résidents de goûter aux plaisirs de la ville en toute sérénité…

Un univers chic et doré

Fruit d’une réflexion audacieuse, le projet qui se dessine sur ce site de caractère de 3,5 hectares instaure un dialogue ouvert entre classicisme et modernité. Cette réalisation unique réunit, au détour d’un mariage insolite et judicieux, architecture religieuse du XIXe au XXe siècle et design contemporain affirmé. Une configuration aussi  rarissime que novatrice destinée à ennoblir la valeur patrimoniale des lieux, qui de fait, présentent un profil inattendu. Autour des bâtiments historiques sauvegardés, trois îlots résidentiels s’invitent en lisière du parc actuel. Par le jeu de sobres volumes ou d’échappées visuelles, ils profitent de belles expositions. Une insertion remarquable  qui permet au site d’arborer fièrement un tout nouveau panache.

Un domaine d’exception par excellence

Dans le respect du style architectural existant, les résidences s’habillent de façades élégantes qui riment avec verticalité. En témoignent les ouvertures superposées, les dessins des gardecorps, ou encore l’alignement des balcons en saillie qui s’animent d’un jeu d’ombre et de lumière.

Mise en scène vert intense

Fort de sa nouvelle destinée, le parc jusqu’alors clos ouvre naturellement ses portes et devient pour l’occasion lieu de rencontre privilégié. Résidents et habitants du quartier ont désormais tout loisir de s’approprier les lieux dont l’âme est restée intacte. Itinéraire de flânerie, voie de jonction ou encore terrain de jeux, le parc ose toutes les  mises en scène. Au nord du domaine et à l’abri des regards indiscrets, un agréable sentier de balade serpente à travers la pinède existante. Entre séminaire et couvent, l’entrée piétonne découvre de son côté une belle esplanade publique ; plantée de nouvelles essences végétales, celle-ci révèle le coeur piéton du domaine et accueille en marge de la grande prairie une noue paysagère, tandis que les nobles allées de platanes conservent tous leurs droits. Le long du nouveau tènement, l’allée cavalière arborée destinée à relier en mode doux les différents îlots limite l’empreinte du véhicule sur le site. Côté parc, espaces privatifs et parties communes prennent des airs de jardins familiaux dont les essences horticoles croissent volontiers sous les anciens tilleuls. Au rythme d’ambiances végétales successives, le patrimoine ainsi valorisé puise une seconde respiration.

Le privilège d’un décor naturel

Imaginées par leur concepteur dans un esprit de villas cossues, les petits îlots abritent de beaux logements particulièrement spacieux dont la plupart possèdent une double orientation. Ouverts sur le parc, la plus grande majorité bénéficient d’un espace privatif extérieur : jardins clos en rez-de-chaussée, agréables balcons ombragés, généreuses terrasses pour les appartements du dernier étage. Prolongements naturels des intérieurs, ils sont une invitation à vivre dehors en profitant des vues dégagées. Un privilège davantage marqué au niveau des attiques dont les vastes logements sont agrémentés de toitures végétalisées et jouissent d’une exposition panoramique. Matériaux de qualité, confort et expositions soignées sont la signature de cet habitat de standing à la hauteur de vos exigences.

Sauvegarder l'annonce

Partager l'annonce